Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Liens

Zeiss Ikon, Phot & us en France

Présentation de la jeune société importatrice de la gamme d'objectifs Zeiss en monture ZM, ZF, Hasselblad Classiques et des boîtiers Zeiss Ikon








Dans la valse des disparitions de sociétés, il y a deux ans, le fabriquant Japonais Kyocera quittait la scène photo, arrêtant sa production de boîtiers moyens et petits formats Contax, laissant tout les utilisateurs d’optiques Zeiss sans perspectives de renouveau.
Zeiss, en tant qu’opticien, soucieux de préserver la gamme mythique des Planar, Distagon, Biogon, fournisseur des marques comme Hasselblad, Rollei, Sinar et Alpa, a choisi de renouveler sa gamme d’optique 24X36 et de les proposer dans les baïonnettes des boîtiers aujourd’hui les plus répandus.
Nikon F, Leica M, et prochainement Canon, pourront désormais accueillir ces optiques haut de gamme, autrefois réservées aux boîtiers Contax.

Le choix de Zeiss de revenir dans le marché de la photographie avec des objectifs à focale fixe et mise au point manuelle peut sembler anachronique.
Sûr de ses capacités technologiques et optiques, Zeiss propose avant tout des objectifs performants où la qualité optique est essentielle. Ainsi, le Distagon 2,8/15mm, qui comporte pas moins de 11 lentilles en 9 groupes, ou le Biogon 2/35mm, avec 9 lentilles réparties en 6 groupes, confirme la volonté farouche de ce grand opticien de mettre en œuvre les moyens nécessaires à la création de la meilleure optique possible, sans concession sur la qualité des images. Le zoom et l’autofocus ne répondant pas aux exigences de la marque pour l’instant, toutes les optiques disponibles sont à focale fixe et mise au point manuelle.

Au-delà de la fabrication sur baïonnettes déjà réputées, Zeiss a voulu offrir à ses optiques pour boîtiers télémétriques des nouveaux boîtiers conçus d’après un cahier des charges défini par Zeiss. C’est ainsi que le mythique Zeiss Ikon refait surface, avec la bonne idée d’intégrer la monture M de Leica, faisant la synthèse de marques différentes, attitude que les photographes aimeraient sans doute voir se développer davantage.


Disponible depuis deux ans outre-rhin, la nouvelle gamme Zeiss est représentée en France, par la société Phot & us
qui importe et distribue les optiques et boîtiers Zeiss.
 
Didier Mercadal,
gérant de Phot & us, répond à nos questions

 

 

Quel sera votre réseau de distribution ?

L’idée est d’amener un service pour les revendeurs et les photographes. Ce que je veux, c’est avoir une petite structure, travailler avec des professionnels du marché de la photo, qui connaissent le produit, qui aiment le produit, pour offrir aux photographes un service humain et de contact. 

Y a t-il des partenaires privilégiés, un service après-vente ?

Oui bien sûr. J’ai une plate-forme SAV en France, gérée par Procirep, à Paris. Tous nos matériels sont garantis et pourront être réparés sur place pour immobiliser le matériel le moins longtemps possible et ils pourront être envoyés en réparation en Allemagne, dans le cas ou l’expertise de l’usine serait nécessaire.
Pour les partenariats, nous sommes en conversation avec différents revendeurs pour qu’ils intègrent notre gamme de produits, comme l’on déjà fait Comptoirs de l’image ou Mac Mahon.
 

La gamme disponible est un peu restreinte. Va-t-elle se compléter ?







Au delà des optiques
“ compatibles ” Zeiss propose
les boîtiers en monture M.
Quelle est la gamme ?










 Voir tests

Il y aura des nouveautés en ZM, en grand angle, avec des ouvertures plus faibles mais du coup moins chères, un 4,5/21mm par exemple très compact et léger. La gamme va également s’élargir en ZF et, à terme, Zeiss compte l’élargir en ajoutant aux six optiques qui existent déjà d’autres distances focales très sollicitées par les photographes.
De plus, un partenariat avec Canon est sur le point d’aboutir permettant ainsi à la plupart des photographes d’utiliser nos objectifs.

Les boîtiers Zeiss Ikon télémétriques noir et chromé, et la version SW sans télémètre sont une très bonne synthèse de ce que doit être l’offre en argentique, compatibilité robustesse, et qualité. Il faut savoir que la base télémétrique des boîtiers Zeiss Ikon est la plus large actuellement, garantissant une mise au point exeptionellement fine.
Le boitier sans visée  télémétrique SW, dédie aux grand angles, est proposé a un prix très compétitif, et devient le complément idéal pour d'objectifs tels que le 18mm f/4 ou le 15mm f/2,8.
 Par ailleurs nous sommes a l’étude des offres commerciales intéressantes pour les acheteurs des grand angles couplés à ces boîtiers, et faire en sorte que le deuxième boîtier soit accessible au plus grand nombre d’utilisateurs.

                                                                     Revoirfoto

Phot&Us


43 rue de l'Ermitage 
91700 Sainte Geneviève des Bois
Voir Vitrine
 
 
.:. Haut