Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Liens


Photographie Fotoman

Fotoman 45PS

Avec cette chambre le joint-venture (sino, americano, canadien) a reussi une belle prouesse : faire un appareil 10,5x12cm tout metal, fourni avec viseur et rampe helicoïdale pour moins de mille euros.  Apres plusieurs semaines d'utilisation voici l'aperçu pratique de cet appareil 4x5 dans l'esprit du systeme M.                           


Prise en main
La construction du boîtier-chambre est très robuste et tout metal, la rampe de mise au point est fluide et ergonomique. Simple et complet, ce boîtier est très pratique à utiliser, surtout avec des grand angles. 
La prise en main  est très rapide, mais il y à deux points sur lesquels il faut faire attention, l'etalonage de la mise au point, et l'introduction des chassis 4x5 ou des dos polaroid.
Fotoman a choisi de vendre le télémètre en tant qu'accesoire, et pourtant sans cet outil le calibrage de la rampe de mise au point est très laborieux, surtout si on veut vérifier et regler le point à plusieurs distances.
La prémiere chose a faire sur le télémètre est de vérifier la correspondance de l'echelle de distances. Pour réaliser cette opperation la mollette au centre du disque de distances permet de caler la triangulation des miroirs à la distance indiqué en peripherie du disque.
Pour commencer, tournez le disque de distances pour indiquer l'infini, et faites correspondre les images d'un objet distant de plus de 100m, en tournant la molette centrale . Après avoir fait le point à l'infini faites de même  avec un point distant, de deux mètres par exemple, et verifiez la distance indiquée, ce geste permet de confirmer la liéarité du télémètre et la repetition du mouvement  pour faire correspondre les images lors de la rotation du disque de distances.
Nous n'avons pas eu de surprises, la linéarité est bonne, et le fait de caler l'infini suffit. La seule limite de ce petit instrument est sa base télémètrique trop faible (35mm), qui ne permet pas une très grande précision ni une bonne reproduction de la mise au point.
ATTENTION Une fois le télémètre calibré il faut veiller à ne plus tourner la mollette centrale.

Télémètre et rampe
L'étape suivante consiste à faire correspondre les distances affichées par le télémètre avec celles inscrites sur la bague de mise au point de l'objectif et le point obtenu sur le dépoli.
Pour ce faire, il faut desolidariser la bague gravée en mètres de la rampe hélicoïdale en dévisant les trois petites vis placés autour de celle-ci.
La suite des opérations doit se faire sur pied, à pleine ouveture, et avec le verre dépoli fourni avec la chambre. En ayant placé la chambre a 5m (par exemple) d'une cible bien contrastée, faites la mise au point sur le dépoli et ajustez ensuite la bague pour indiquer cette distance,  reserrez les vis et  vérifiez en répetant l'opération à 2,5m. 
 


Le fait de calibrer le couple télémètre-rampe à des courtes distances permet de mieux voir la correspondance de mise au point dans ces secteurs de focalisation très critiques, surtout à pleine ouverture. La gravure des distances sur la bague est très propre et faite dans le metal, malheureussement il y a trop peu de subdivisions pour les courtes distances (2m à 5m).  D'autre part on régrette que les distances affichés sur le télémètre ne soient pas les mêmes que sur la bague de mise au point. Par exemple le télémètre indique la distance 4m, distance qu'on ne retrouve pas sur les bagues du 75mm et 120mm. Fotoman devrait pouvoir corriger ces petites lacunes.
 


L'indication de 4m sur le télémètre est introuvable sur la vague de distances.



                              Rampe S                                                          Rampe LT


Plage de mise au point
Les deux rampes proposées par Fotoman sont la S et la LT avec des courses de 8mm et 18mm respectivement, à notre avis la rampe standard est très bien jusqu'au 90mm, au-delà, la course de 8mm est un peu juste. On aimerait que le fabricant propose la rampe LT (18mm)à partir de la focale de 120mm, ceci permetrait de descendre la distance de mise au point en dessous de 150cm. Le minimum actuel se situe entre 2m et 2,20m avec le 120mm.

Gamme d'objectifs et obturateurs
Fotoman indique sur son site la compatibilité de son boîtier avec les objectifs proposés dans différentes marques.
La liste est très complète, que ce soit pour les obturateurs ou les longueurs des focales jusqu'au 300mm, ce boîtier accepte la plupart d'optiques existantes.

Pour la rampe S les focales: 38-47-58-65-75-80-90-105-110-120-135-150-180 - 210mm
Obturateurs: Copal- #0, #1  Compur- #00, #0, #1  Prontor- #0, #1

Pour la rampe LT les focales: 180-210-250-270-300mm
Obturateurs: Copal- #0, #1  Compur- #00, #0, #1  Prontor- #0, #1

Buttée, chassis et dos
L'autre point à cerner tout de suite est l'etrange buttée conçue par Fotoman.  En effet le système d'introduction et de placage des dos et chassis ne permet pas un arrêt net à la bonne place lors de l'introduction des chassis. Pour corriger cette faiblaisse Fotoman à prevu une cale-buttée pour empecher d'aller trop loin lors de l'introduction des chassis, mais il faut la rétirer en cas d'utilisation avec certains dos (Quickload, Readyload, Polaroid).
Pour éviter cette operation pénible il vaut mieux retirer la cale une fois pour toutes, mais dans ce cas il faut faire très attention au moment de l'introduction des chassis, de bien sentir quand l'encoche du chassis rentre dans la fente de la chambre. Si on va trop loin, on perd environ 10mm sur le côté de l'image, et le chassis n'est plus plaqué correctement contre la chambre.


Le viseur
Le viseur est clair et bien corrigé optiquement, la faible déformation n'est pas gênante, et le niveau a bulle, visible à l'intérieur, est très pratique. A main levée, le niveau de la chambre peut être obtenu sans quitter le viseur de l'oeil, du moins pour les prises de vues horizontales . Malheureussement dans le cas des prises de vue verticales, Fotoman n'a pas prévu de niveau à bulle dans le viseur, et on doit travailler au jugé. La correspondance du champ dans le viseur et celui de la prise de vue est correcte, et équivalente à celle que fournisent d'autres viseurs similaires, à condition de placer l'oeil bien au centre et pas trop près de la prémiere lentille. Si on rapproche trop l'oeil du viseur on élargit légèrement le champ.

Pratique
Pour illustrer ces pages nous avons fait des images avec des films couleurs et noir et blanc, avec deux objectifs, 75mm f/5,6 et 120mm f/5,6. Les vues ont été numérisés avec le V750 Pro de Epson.
Ces images, faites à main levée avec des vitesses allant du 30eme au 250eme, montrent que même à des temps d'obturation relativement longs le bougé est inexistant. L'obturateur central et le declencheur souple permettent de minimiser très bien les secousses dues à l'obturation, f/22, 100 iso à main levée en 4x5 c'est possible!

Revoirfoto
 
Importateur: Le Grand Format
 


Cliquez sur l'image


Cliquez sur l'image

   

""
Cliquez sur l'image

.:. Haut