Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Dossiers

 Construction Deconstruction

PHOTOGRAPHIES DE JEAN-CLAUDE GAUTRAND

 

  

 

 

 

 

 

 

 

GALERIE PHILIPPE CHAUME
VERNISSAGE LE JEUDI 23 FEVRIER A 18H30

EXPOSITION DU 24 FEVRIER AU 9 AVRIL 2006
DU MERCREDI AU VENDREDI DE 12H A 19H30
LES SAMEDIS ET DIMANCHES DE 14H A 19H30

9 RUE DE MARSEILLE 75010 PARIS (métro République)
01 42 39 12 60 / 06 15 21 23 26
INFO@GALERIEPHILIPPECHAUME.COM

Du 24 Février au 09 Avril 2006, la galerie Philippe Chaume expose, rue de Marseille, les images en noir et Blanc de Jean-Claude Gautrand.

Photographe expérimental, «photographe-  chercheur» selon les mots de Pierre Restany, Gautrand s’est intéressé aux effets de l’architecture moderne développée dans les années 60/70, en photographiant la construction du boulevard périphérique autour de Paris ou à la métamorphose des halles.

Aujourd’hui, le périphérique est devenu le cauchemar de tout les parisiens et le quartier des halles va subir une mutation nouvelle. Sa « déconstruction » prochaine, en attendant sa « reconstruction », est un aveu flagrant des fiascos de la pensée architecturale des années 60/70 où la dimension humaine des constructions a presque totalement été oubliée.

Les besoins urbanistiques et les critères architecturaux de l’époque n’ont plus cours aujourd’hui. L’automobile, vénérée dans les années 60, n’a, aujourd’hui, en ville, plus de droit de cité. L’architecture, dont on valorisait les qualités fonctionnelles, avoue ses limites, ses faiblesses.

Compositions chaotiques de noir et de blanc, les images de Jean-Claude Gautrand ont quelque chose de prémonitoire, comme si, dès l’apparition de ces chantiers se profilait déjà l’échec de cette architecture.

Jórdi Gourbeix


 

 

 
.:. Haut