Après le test du C-Sonnar 50mm, nous voici devant un autre grand nom dans l'histoire de l'optique photographique. Le Planar ZM a une construction symétrique avec 6 éléments en 4 groupes permetent une MAP de 0,70m à l'infini. Nos tests avec un rapport de 1/100, les prises de vues en plan rapprochés et à l'infini, nous permettrons de voir les qualités de cette prestigieuse optique pour monture M.

a) Les détails du damier fourmillent dès la pleine ouverture et ce malgré un contraste relativement faible. Le damier de 0,25mm nous montre, avant que la diffraction fasse son travail, que le pouvoir résolvant est très élevé, l'image à f/4 est notre référence puisque très riche et contrastée.

b) Dans la Zim à 10mm du centre, la qualité est moindre surtout dans les formes rouges, mais dès f/4 et surtout à f/5,6 les résultats sont pratiquement identiques à ceux du centre.

c) A 20mm du centre, il est agréable de voir que le rendu est très élevé et cohérent par rapport aux autres zones et, encore une fois, à f/5,6 les résultats sont superbes, il ne faut pas oublier qu'à 20mm du centre on se trouve dans les coins de l'image 24x36mm.

d) Comme nous nous en doutions, le test des plans focaux en trichromie à pleine ouverture nous montre un décalage plus important pour le bleu et surtout pour le rouge. Ce décalage explique la résolution moindre que nous indiquions pour les formes rouges du damier. Dans l'image, pour le vert, on peut voir comment la résolution très élevée est focalisée sur le même plan que la somme des couleurs (blanc). En numérique Bayer, ce comportement peut favoriser la résolution de l'ensemble, même si le rouge reste décalé.

e) Contraste versus diaphragme, voilà la quadrature du cercle pour les optiques a grande ouverture, avoir le plus grand contraste dés la pleine ouverture pour fournir une image très riche en micros détails. Pour ce Planar f/2 le contraste est correcte, et à partir de f/2,8 il augmente pour permettre un f/4 de grande qualitée.

Conclusion
Il est très difficile de trouver le qualificatif le plus adapté pour définir une bonne, très bonne, ou excellente optique,avec le Planar ZM 50mm f/2 c'est simple car il est les trois à la fois, bon à pleine ouverture, très bon dés f/3,5, excellent à f/5,6. 
images
Des portraits sur le vif et en studio, et différentes vues en plan rapprochée et à l'infini nous montrent les grandes aptitudes de cet objectif dit normal.


f/8


f8


f5,6


f/4


f5,6

 

Retour accueil Optiques